PANAME 404

PANAME 404 est la nouvelle plateforme d’expérimentation artistique à Paris. Partant du désir d’un art intrépide, audacieux, en phase avec le vécu et en dialogue avec son public, PANAME 404 invite à la prise de risque, pour explorer l’erreur parisienne.

Nous voulons expérimenter un art aux prises du quotidien en faisant de PANAME 404 un rendez-vous régulier.
Nous voulons impliquer le spectateur en l’incluant à l’espace de performance.
Une jam de clôture réunit performeurs et spectateurs autour d’une proposition musicale sur-mesure.

Pour cette première édition, six artistes parisiens et trois artistes invités se prêtent au jeu.

Paname c’est le Paris que l’on connaît, celui qui dépiaute la carte postale, qui traverse le périph et côtoie le bitume. 404, comme le bug : “error 404”.
Nous vous invitons à vous joindre à la première édition de la PANAME 404, sous le thème “Chercher l’erreur”.

Au programme : 10 artistes nous présentent des extraits de leur travail

Wonderland Folklore par Désirée Cerocién

This piece is based on a Body and vocal improvisation where musicality and expression have a primordial place.
Wonderland Folklore is intended to be rough expression of a folkloric ritual that has never existed. Moreover, this performance speaks about loneliness, colonialism and survival.
Désirée Cerocién has never performed a single set choreography. She is completely devoted to the improvisation practice in contemporary dance.
Besides her performing career, Désirée teaches and creates dance opportunities for the segregated public – within hospitals, prisons and psychiatric centers-, but also for professional and amateur dancers in cultural and artistic institutions.
Without any academic dance training or an art therapy diploma, she explores and promotes teaching as an artistic discipline, considering workshop and classes as live artistic parties.

Hwaiting par Jihun Kim

Kim Jihun part de ses deux langues maternelles, le coréen et le français.
Fruit de l’immigration, il jongle entre ces deux cultures. Il les différencie d’abord, puis les oppose et les mélange.
Cette création est un retour aux racines, questionnant une identité plurielle.
Il détourne ici la langue de son foyer, le franco- coréen noyé dans un bégaiement et une timidité qu’il retrouve à l’extérieur de la sphère familiale.
Il laisse place au corps, à une danse physique d’origine multiple (Hip Hop, cirque et danse contemporaine) pour parler l’universel, pour aller à la rencontre de l’autre, de l’étranger. C’est ici l’histoire de ses parents. « 

Bayang Berdengung par Hui Min Leow
avec la musique d’Orang Orang Drum Theatre

Comment les morts tracent-ils les notes musicales dans une obscurité profonde ?
Membre de la compagnie malaisienne Orang Orang Drum Theatre et Asia Butoh Tree team, son « voyage » artistique commence par la percussion. Il a ensuite étudié le théâtre et il a également participé à différents types de formation en danse. Il a continuellement exploré les arts du spectacle par différents moyens, en travaillant avec différentes personnes. « Collaboration » et « transdisciplinarité » sont deux mots clés pour lui lors de ses recherches personnelles. Il questionne la séparation en catégories dans le monde artistique (danse, théâtre, musique, etc.) et recherche une œuvre qui ne reflète que le concept de l’œuvre, l’art lui-même, sans reconnaître la forme.
Actuellement, il est étudiant en Master de Recherche et Expérimentation dans les arts de la scène à l’Université Bordeaux Montaigne.

No.Watson par Noella Marie Kouaichi Kawamura

Rencontre le temps d’une danse, de percussions orientale et de danse hip hop avec un musicien et une danseuse, puisant tout deux dans leur racines.

“J’ai tout de suite été attirée par l’expérimental car il me fallait trouver un sens, une continuité, à toutes les disciplines que j’avais apprises depuis mon enfance. Dès le début, cela s’est fait très instinctivement , mon corps a su par lui même mixer tout ce dont je n’avais oser mixer. Ma souplesse du classique, et mes passe passe du break ont pu ne faire qu’un et ont créé une fluidité qui a libéré ma danse. J’apprends toujours le maximum de disciplines possible afin d’enrichir ma danse et de comprendre mon corps de mieux en mieux.

« Surprise ! » par Intestin
Improvisateur basé sur la Terre, Intestin nous prépare une surprise donc on en dira pas plus.

Memories 09092020 par Aurélia Chalono
(seulement le Samedi 9 Octobre)

Dans nos villes hyper-connectées, nous stockons nos souvenirs sur le cloud.
Ma grand-mère, même atteinte d’alzheimer, consulta méticuleusement ses albums photos jusqu’à son dernier souffle.
Avec “Memories”, Aurélia depuis 2019 les tiraillements des corps dans les grandes villes connectées, où les souvenirs s’accumulent et se réinitialisent à une vitesse folle. Comme
un rituel initiatique, elle part à la recherche des souvenirs ancrés dans son corps. Elle les trie et les ordonne, puis, elle les confie à l’oubli en espérant retrouver la mémoire ancestrale, instinctive et animale.
Chaque performance de “Memories” est un processus de réinitialisation. La pièce devient souvenir d’elle-même, de ses représentations passées. Des souvenirs créés deviennent réels, infiniment, jusqu’à en oublier s’ils ont jamais existé.

Parèdre par T Lhomel & F Peyrard
(seulement le Samedi 9 Octobre)

Joueur & Joueuse engagé.e.s dans la déconstruction du couple, leur collaboration consistent à *faire feux de joie des stéréotypes encombrants & prépotents pesant sur l’amour hétérosexuel*s’engager pour l’émergence de nouveaux idéaux amoureux.Apportez vos rêves déchus & rejoignez-nous. 

Parèdre
« être assis à côté de » Simplement être assis.e à côté de      toi.Ceci est une expérience cathartiqued’effondrement du couple hétérosexueltel qu’il est envisagé par notre héritage patriarcal.
La bague au doigt et la corde au cou,Parèdre désagrège l’aspiration maritale moribondetout en tarte à la crème, mousseline & émotions.

Tutte: CONTEXT par le duo Mestizo
(Seulement le Vendredi 8 Octobre)

Deux acrobates, aux prises avec la méduse de leurs propres exès – se libèrent -.
Fois de joie, ils oublient la réalité, le temps d’un instant. Avant de se rendre devant l’évidence: la matière plastique. Qu’est-ce qu’on fait ?

+ JAM DE CLÔTURE ALL ARTS ENSEMBLE +
sur une proposition musicale du groupe My Lo

My Lo vous présente un set en clair-obscur, tiré de son E.P. Moonquake. Pulsé par des sonorités jazz électro, ouvert à l’improvisation, à l’alchimie de la musique et de la danse, à la création commune. La scène sera ouverte aux musicien(ne)s et danseurs(euses) pour partager le plaisir d’être l’art d’un instant.

My Lo est un duo qui s’est créé courant 2020, composé de Myriam Destephen et Loïs Polteau. Ensemble, ils s’aventurent dans l’univers onirique et romanesque des textes de Myriam. Leurs influences sont très diverses, du jazz des standards à la fusion, du blues au hard rock, de la musique du monde à l’électro… Et c’est le mélange de ces influences qui a donné naissance à leurs premier E.P., Moonquake. Accompagnés de merveilleux musiciens comme Éric Turpaud (basse) ils s’enfoncent dans la nuit en criant leurs rêves.

RÉSERVATION : https://www.weezevent.com/paname-404

🌟 Prix libre sur place (conseillé 5 – 10€) 🌟
entièrement reversé aux artistes, donc prévoyez de la monnaie !

🍟🍻 Restauration et bar sur place assurés par la belle équipe des Relais restauration
Réserver une table aux Relais par mail restaurant@lesrelaissolidaires.fr ou par téléphone 01 48 91 31 97

Venez faire cette première édition avec nous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s